Le traquet à capuchon – Le saviez-vous à Eilat

LE SAVIEZ-VOUS ? A EILAT IL Y A…… LE TRAQUET A CAPUCHON

En hébreu סלעית נזירה (slahit nezira). Cet oiseau possède une silhouette assez caractéristique. Il paraît assez grand, avec une grosse tête, des ailes, une queue et un bec longs mais des pattes relativement courtes. Le mâle présente une queue presque entièrement blanche habituellement sans bande terminale avec du noir uniquement sur les rectrices centrales et à peine aux coins. La femelle présente le même motif à la queue que le mâle, mais le blanc est remplacé par du brun roussâtre clair. Ils fréquentent les déserts montagneux arides, les ravins abrupts, les oueds encaissés pourvus souvent en blocs rocheux qui sont essentiels pour son mode de nidification. Ils vivent au Moyen-Orient, dans le sud d’Israël, le sud de la Jordanie, l’est de l’Egypte, le nord de l’Arabie Saoudite et l’Iran.
C’est un oiseau furtif qui se tient souvent discrètement sur un bloc de pierre avant de disparaître dans un ravin. Les façades rocheuses avec fissures ou cavités lui sont absolument nécessaires, car en plus de site de reproduction, elles lui servent de lieu de refuge en cas de danger. Il se nourrit principalement d’insectes. Il capture souvent les grands insectes volants de façon assez typique après une longue poursuite dans les airs, à une hauteur qui varie entre 50 et 100 mètres. Il consomme aussi des graines qu’il récolte sur le sol.
La saison de reproduction intervient entre avril et juin. La femelle pond 4 ou 5 œufs lisses, de forme elliptique, de couleur bleu pâle avec des taches brun-rouge. L’incubation dure 13 ou 14 jours.
On en rencontre souvent dans les monts d’Eilat.